Close

Choisir votre langue

Close

Ma sélection

Aucune montre sélectionnée pour l’instant

Nous utilisons des cookies afin de vous procurer la meilleure expérience web. Les cookies sont des fichiers stockés dans votre navigateur et sont utilisés par la plupart des sites Web pour aider à personnaliser votre expérience Web. En continuant à utiliser notre site Web sans changer cette configuration, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Valider

Close

Prix


Les prix affichés sont les prix de vente conseillés par Parmigiani Fleurier, TVA comprise lorsqu’elle s’applique.

Parmigiani Fleurier se réserve le droit de modifier les prix et la sélection de modèles à tout moment.

TROUVER UN REVENDEUR

Close

Suivez nos actualités

Une source d’inspiration

La restauration permet de contempler plusieurs siècles d’horlogerie et de comprendre, puis de maitriser les subtilités techniques des mécanismes devisés par nos ancêtres. Si la restauration a été avant tout un vecteur de connaissance pour Michel Parmigiani, elle a été également une source d’inspiration très riche pour les créations du présent. Au sein de la collection Parmigiani Fleurier, il y a quelques exemples illustres de montres qui tiennent leur idée fondatrice d’un chef-d’œuvre du passé et sont ainsi enracinées dans une tradition horlogère initiée des siècles avant leur temps.

Tonda Hémisphères

La montre de poche du voyageur qui inspire une montre bracelet GMT

L’idée fondatrice de la Tonda Hémisphères se trouve dans une montre de poche ancienne qui comportait deux mouvements et donc deux fuseaux horaires en son cœur.

L’origine de la Tonda Hémisphères est une montre de poche appartenant à la collection Maurice-Yves Sandoz. Baptisée simplement « la montre de poche à double fuseaux horaires », cet objet luxueux a été créé vraisemblablement durant les années 1870 dans la Vallée de Joux en Suisse et c’est plus de 100 ans après qu’il arrive entre les mains de Michel Parmigiani. Notre horloger restaurateur est interpelé par le fait que chaque fuseau horaire est réglable de manière indépendante et possède une précision à la minute. Rien de surprenant dans la mesure où la montre de poche renferme deux mouvements distincts. Serait-il possible de recréer ce niveau de précision et cette aise de lecture à l’échelle réduite d’une montre au poignet ? Le défi est de taille mais le souhait d’y parvenir est tenace. Au terme de 4 années de recherches et développement, le Pôle Horloger Parmigiani Fleurier présente un mécanisme ingénieux qui possède un mouvement moteur et un module « suiveur ». Ce dernier peut être soit synchronisé au premier avec un intervalle d’heures pleines, soit indexé à lui avec un intervalle d’heures et de minute. La précision absolue de chaque fuseau est garantie grâce à ce mouvement avant-gardiste et la Tonda Hémisphères qui le renferme est une des rares montres GMT qui permette l’affichage de deux fuseaux horaires distincts sur un même cadran, avec une précision double malgré un mouvement unique.

 

 

 

MONTRE_2-min



Découvrez toutes les Tonda Hémisphères

Ovale Pantographe

Le bal des aiguilles rétractiles

Michel Parmigiani perce le secret des aiguilles pantographes sur une montre de poche ancienne et retranscrit le spectacle envoûtant de leur ellipse sur une montre de prestige, l’Ovale Pantographe.

La montre de poche ovale à aiguilles rétractiles a été créée par l’horloger William Anthony à Londres au début du 19ème siècle et intègre par la suite la Collection Maurice-Yves Sandoz. Lorsqu’elle a été restaurée au sein de l’atelier Parmigiani Fleurier à la fin des années 1990, cette pièce a fait grande impression du fait de ses aiguilles rétractiles qui semblaient suivre comme par enchantement la forme elliptique élégante du boîtier. Michel Parmigiani décide de recréer le bal poétique des aiguilles pantographes (qui tiennent leur nom d’un instrument de géométrie rétractile) et présente en 2013 l’Ovale Pantographe. Le secret des aiguilles rétractiles est contenu dans le mouvement, où un système de cams très complexe contrôle l’élongation et le raccourcissement des aiguilles en titane bleui – un matériau qui présente le parfait compromis de résistance et légèreté. Au gré d’une ellipse bien précise, harmonieuse et claire, les aiguilles pantographes font leur bal enchanteur. Elles s’approchent ainsi au plus près des index, semblant inviter à découvrir l’heure au plus près de sa cadence de passage. Une telle complication réalisée dans les dimensions si minutieuses d’une montre bracelet est un accomplissement qu’aucune manufacture n’avait réussi auparavant.

 

 

MONTRE_3-min



Découvrez toutes les Ovale Pantographe

Toric Capitole

L’affichage du temps par secteur, une complication qui fascine

La Toric Capitole reprend la complication d’une montre de poche présentant un guichet en demi-cercle au sein duquel avancent les chiffres du passage du temps.

Une œuvre maîtresse de la Collection Maurice-Yves Sandoz, la montre de poche à affichage du temps par secteur a été créée au début du 19ème siècle par les horlogers Perrin Frères à Neuchâtel. Deux siècles plus tard, lorsqu’elle a été restaurée au sein des ateliers Parmigiani Fleurier, la pièce a révélé les secrets et les merveilles de son mécanisme. Dans un guichet correspondant à 60 minutes, le temps se dévoile par le biais d’un chiffre qui évolue au gré du demi-cercle de la gauche vers la droite avant de disparaitre et laisser place à son chiffre supérieur. C’est une évocation directe du temps qui passe et ne se laisse jamais rattraper. La métaphore est belle mais l’accomplissement technique de sa réalisation est sans pareil. Pour y parvenir, le département de restauration et celui de Haute Horlogerie ont travaillé en synergie, recréant le système de satellites en rotation inhérent à la complication d’affichage du temps par secteur. Pour sublimer la merveille, une répétition minutes à timbres cathédrale, sonnant les heures, les quarts et les minutes, est ajoutée à la grande complication du mouvement. Le temps qui passe, ou le temps qui carillonne – la Toric Capitole présentée en 2011 est un prodige de la Haute Horlogerie de luxe.

 

 

MONTRE_1-min



Découvrez toutes les Toric Capitole

Toric Kaléidoscope

Une complication horlogère hypnotisante de beauté

La Toric Kaléidoscope retranscrit au poignet la complication kaléidoscope d’une montre de poche ancienne qui avait hypnotisé des ducs et des rois avant Michel Parmigiani.

La Toric Kaléidoscope est inspirée d’une montre de poche créée à la fin du 18ème siècle appartenant à la Collection Maurice-Yves Sandoz. Lors de l’activation d’une répétition minutes, deux mobiles au cœur du cadran se mettent à tourner en sens contraire. De leurs circonvolutions nait l’effet kaléidoscope qui happe le regard et envoûte son public.

Ce public était les restaurateurs de l’atelier Parmigiani Fleurier qui ont remis la pièce à son état originel. Mais le charme avait opéré – Michel Parmigiani et son équipe décident de recréer cette complication dans une montre prestigieuse, la Toric Kaléidoscope. Son cadran en or guilloché main possède en son cœur une rosace en or rose, ajourée et anglée à la main. Par ces ouvertures, elle laisse apercevoir en contrebas, un disque en marqueterie de nacre. Lorsque la répétition minutes est activée, les rondes contraires de la rosace et du disque de nacre sous elle produisent leur effet hypnotique alors que sonnent les heures, les quarts et les minutes avec un carillon cathédrale d’une acoustique parfaite.

Le kaléidoscope signe la réconciliation entre permanence et changement ou comment créer – et surprendre – à partir de ce qui est existant. La Toric Kaléidoscope est une surprise spectaculaire de Haute Horlogerie.

 

 

MONTRE_4-min